CAROLINE ADOUMBOU

Formée à la HEM de Genève auprès de la soprano Maria Diaconu, la Mezzo lyonnaise travaille désormais avec Cécile de Boever dans le cadre du « Pôle Lyrique d’Excellence ». Elle se produit en suisse et en france sous la direction de chefs tels que : Michel Corboz, Mark Foster, Celso Antunes, Gabriel Garrido, Valérie Fayet, Laurent Gay, Pierre Bleuse, Nicole Corti, Leonardo Garcia-Alarcon, et Nicolas Farine.  Elle démarre la scène en 2010 avec Miss Bagott dans « le Petit Ramoneur » de BRITTEN. On a pu la voir ensuite en 3° Grâce dans « l’Orfeo » de Belli, en Fiordiligi dans « Cosi Fan Tutte » de Mozart, en Celia Peachum dans « l’Opéra de 4 sous » de Weill, et en Gertrude dans « Roméo et Juliette » de Gounod. Elle participe également à la création de l’opéra « Sarah Kane » d’Ubaldini. En musique de chambre, elle est finaliste du concours Mahler avec le pianiste Maxime Alberti et crée avec lui le duo A2. En 2015, elle remporte le 2ème prix du concours Calve, et est invitée dans le cadre d’un récital jeunes talents au Grand Théâtre de Genève puis au Festival Solothurn Classics. En 2018-2019, elle est Donna Elvira dans le Don Giovanni de Mozart et la mère et la sorcière dans Hansel et Gretel de Humperdinck, ainsi que Marcelline dans les Noces de Figarro. Elle est, avec la Mezzo Fanny Mouren, à l’initiative de l’Ensemble Brins de Voix dont elle assure la co-direction.